Petite histoire du fil à plomb


Pour mesurer la qualité de son travail, le maçon dispose d’un fil à plomb. Et vous, chef d’entreprise, d’organismes, managers de direction, quel est votre fil à plomb ? Vous êtes-vous déjà posé la question ? En avez-vous un ?

Oh, je sais la réponse n’est pas évidente ! D’ailleurs, lorsqu’on vous demande si « ça va bien ? », vous avez coutume de répondre « oui » et je brûle d’envie de vous demander « comment le savez-vous ? ». Bien sûr vous avez des indices qui vous laissent à penser que les choses vont plutôt bien, et vous avez partiellement raison. Mais que savez-vous de votre architecture invisible ? Pensez à la figure de l’iceberg.

J’apprécierais de connaître votre point de vue sur la question du fil à plomb. Je serai ainsi en mesure de vous en dire plus prochainement.

A propos management21

Coaching de direction Transformation d'entreprise Facilitateur en déploiement de l'intelligence collective Conférencier en intelligence collective
Cet article a été publié dans Intelligence collective, Management, Motivation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Petite histoire du fil à plomb

  1. management21 dit :

    Votre contribution est intéressante et je partage votre avis ; comme vous le dites, vous nous donnez votre fil à plomb d’auditeur.
    Mais mon questionnement porte sur le fil à plomb du chef d’entreprise et du manager.
    Cdlt.

  2. J’ai pour ma part un fil à plomb très efficace pour répondre à la question terrible « vous allez bien ? » car mécaniquement nous avons la tendance à répondre par l’affirmative alors que la réalité serait toute autre. Entre discours optimistes des managers et réponses formatées des dirigeants, il faut aller voir le fil à plomb sur le terrain où se crée la valeur ajoutée. Regardons les personnels opérationnels évoluer, sourient-ils ? sont-ils de bonne humeur ? sont-ils ouverts aux échanges et à la discussion ? voilà le fil à plomb de mon activité d’auditeur ! passer quelques minutes dans les ateliers avant de démarrer une phase d’audit permet de se faire une opinion du « allons nous bien ? » et en vérifier l’alignement avec le discours de l’encadrement.

    À méditer.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s