Engagement, confiance, agilité, innovation, …


Engagement, confiance, agilité, innovation … Voici des mots qui viennent à la mode. On se rend bien compte que les entreprises et les organisations fonctionnent, souvent, encore et toujours sur des modes hérités des trente glorieuses. Et que les évolutions du monde et de l’environnement (nouvelles technologies web 2.0, complexité des affaires) nécessitent de remplacer la rigidité des processus, du reporting et du fonctionnement en général par de l’agilité qui permet de faire face à toutes les évolutions de l’environnement.

D’autant qu’un schisme intergénérationnel risque de se produire, si les développements de l’IC dans la vie quotidienne sont interdits dans l’entreprise. Comment, dès lors recruter et fidéliser les compétences des jeunes générations ?

Une des approches (pour ne pas dire l’approche) qui permet l’acquisition de cette compétence est sans conteste le management de l’intelligence collective ou … comment rendre les équipes et les entreprises, managers et collaborateurs plus heureux.

Quels bénéfices avec le management de l’intelligence collective (MIC) ?

  • rendre l’entreprise AGILE, pour faciliter les adaptations indispensables,
  • lui permettre de prendre des décisions éclairées dans la COMPLEXITÉ,
  • mieux coopérer et développer la qualité des interactions entre les parties prenantes,
  • et …

 

MIC Bénéfices

Publié dans Coopération, Décision complexe, Intelligence collective, Management, Motivation, Réflexion collective | Laisser un commentaire

Intelligence collective : le statu quo. Pourquoi ?


Malgré les discours des organisations qui sont persuadées de travailler déjà selon une approche d’intelligence collective (je les entends régulièrement), peu d’entre elles acceptent de s’engager réellement sur cette voie, officiellement par manque de temps, plus vraisemblablement par manque de recul et de volonté. Cela signifie sans doute que le travail de pédagogie a été insuffisant.

A moins que les interventions tous azimuts sur un vaste sujet ne permette pas de se faire une idée du gain pour l’entreprise. Car des définitions il en existe des dizaines.

Le mieux est de faire preuve d’humilité face à cette nouvelle approche. Écoutons Socrate, à la fin de sa vie : « La seule chose que je sais, c’est que je ne sais pas ». Les entreprises ignoreraient-elles ce qu’elles ignorent !

Dans mon dernier post, j’ai expliqué qu’aujourd’hui, la plupart des entreprises fonctionnent selon les principes de l’intelligence pyramidale et de l’intelligence collaborative.

Or justement, la qualité de la collaboration est limitée par l’organisation pyramidale (ou matricielle ou par projet : d’aucuns parlent de « bureaucratie hiérarchique »).

Et de tous côtés, on entend que les modes de fonctionnement actuels montrent leurs limites face à la complexité, à la révolution numérique et à l’arrivée des jeunes générations, …  à l’avènement du nouveau monde !

idees

 

Alors, qu’est ce qui bloque ? La direction et l’encadrement sentent bien la nécessité et l’intérêt de mieux collaborer. Oui, mais les salariés ne répondent pas toujours favorablement. En fait, pourquoi s’impliqueraient-ils plus avant, quand ils ne voient pas bien l’intérêt qu’ils auraient à collaborer plus et mieux, tant que l’entreprise reste centrée exclusivement sur ses propres intérêts. La collaboration reste limitée aussi longtemps que la relation est du type donnant-donnant (chacun a sa place). Elle reste limitée tant que la direction accepte de se satisfaire des règles de fonctionnement d’un autre temps qu’elle a apprises voici quelques années ou dizaines d’années ou qu’elle a adoptées par expérience et intuition.

Car vos salariés ne travaillent pas par plaisir, ils travaillent, d’abord, pour gagner leur vie … mais vous savez bien, si vous en restez là, qu’ils ne donneront pas le meilleur d’eux-mêmes et qu’ils pourraient vous quitter demain pour un meilleur salaire. Dès lors, comment, leur offrir un environnement meilleur que celui que vous leur offrez aujourd’hui ?

Pour un dirigeant ou un manager, s’engager dans la voie du management de de l’intelligence collective, c’est avoir la volonté de « passer pro » dans la maîtrise de la complexité et dans l’engagement durable des équipes !

Je dis cela en toute humilité, sachant que je suis assesseur EFQM (modèle d’excellence) et praticien en Holacracy.

C’est changer de regard et de culture sur l’activité de la communauté et sur les interactions de l’équipe.

Pour me retrouver : http://www.jeanclaude-dussaucy.com ou contact@jeanclaude-dussaucy.com

Publié dans Coopération, Décision complexe, Intelligence collective, Management, Motivation, Réflexion collective | Laisser un commentaire

Entreprise et intelligence collective = management de l’intelligence collective


L’organisation que vous dirigez fonctionne, comme toutes les organisations, pour produire et vendre des produits ou des services. Pour optimiser sa performance, vous avez mis en place des règles de fonctionnement,  des processus et des procédures, une stratégie et des objectifs. Ne changez rien. Vous pratiquez l’intelligence pyramidale, collaborative.

3d small people - forest questions

Pourtant, vous vous rendez compte que si tout ne va pas  si mal, … tout pourrait sans doute aller mieux ! Alors, essayez l’intelligence collective globale !

Elle se propose de trouver de nouvelles réponses à des questions qu’on se pose depuis des lustres :

  •  comment instaurer des relations basées sur la confiance ?
  • comment promouvoir la coopération et la cohésion ?
  • comment développer l’innovation et la créativité ?
  • comment améliorer l’engagement et la fidélisation ?
  • comment renforcer l’autonomie et la responsabilité ?
  • comment développer plus d’agilité et de liberté ?

Rien que cela et … sans aucun risque pour votre légitimité managériale !

 Les entreprises qui gagnent sont celles qui libèrent la parole de leurs collaborateurs !

 Retrouvez plus d’information sur notre site : http://www.jeanclaude-dussaucy.com

 

 

 

.

 

Publié dans Coopération, Décision complexe, Intelligence collective, Management, Motivation, Réflexion collective | Laisser un commentaire

Coopération des intelligences : pourquoi ?


Les approches traditionnelles de formation des managers (acquisition d’une compétence technique, d’un savoir faire et coaching individuel) montrent leurs limites face à la complexité croissante qui résulte d’une somme de facteurs de fragilisation des managers :

  • au près, l’évolution du rapport à l’autorité, l’exigence de sens au travail, la place des réseaux sociaux et l’émancipation des collaborateurs, la tension dans les relations intergénérationnelles, la montée de la responsabilité sociale d’entreprise, des notions de la diversité, du handicap, …
  • au loin, les crises diverses : économique, financière, démographique, énergétique, de la bataille concurrentielle, des contraintes environnementales, ou des innovations technologiques.

Pour équiper utilement l’équipe managériale, l’entreprise doit créer un environnement qui lui permette de se remettre en cause face au changement permanent et  d’adapter l’exercice de son autorité à un niveau de contraintes sans précédent.

Cet environnement, pour apporter une valeur ajoutée par rapport à la formation traditionnelle, doit viser au développement de la coopération des intelligences grâce à des espaces-temps dédiés et à la maîtrise de la capacité de réflexion collective autour de ces enjeux et de leurs conséquences pour l’entreprise et les managers.

Comprendre l’intérêt de cette approche novatrice, c’est l’objet du management de l’intelligence collective. Quant à la maîtrise de la réflexion collective, c’est l’objet du processus Synergy4 qui permet de réaliser la coopération des intelligences et de faire émerger l’intelligence collective de l’entreprise.

pubJCDmodifIndAconconstruisez

La coopération des intelligences est une approche que je qualifie de « tout-en-un » : elle sert à la reconnaissance des collaborateurs qui, associés à la réflexion collective sont auto-motivés ; elle développe l’appartenance à la collectivité. Last but not least, elle permet de coller à la réalité et de prendre des décisions éclairées, qui seront … appliquées  et amèneront les collaborateurs à s’engager plus consciemment.

Retrouvez plus d’information sur notre site : http://www.jeanclaude-dussaucy.com

Publié dans Collaboration, Coopération, Coopération, Décision complexe, Intelligence collective, Management, Motivation, Réflexion collective | Tagué | Laisser un commentaire

Mon activité reprécisée



Image1113

Les modes de management actuels montrent leurs limites face aux évolutions diverses. De ce fait, les organisations sont rarement à la hauteur de leur potentiel. Je propose de vous aider  à repenser votre management pour mieux synchroniser les attentes collectives – vos attentes – et les attentes de vos collaborateurs et pour mieux concilier l’économique – indispensable à la survie de l’entreprise – et l’humain – facteur de performance et d’agilité.

On sait aujourd’hui que les entreprises qui permettent à leurs collaborateurs de s’approprier le projet commun et qui libèrent leur parole sont celles qui réussissent.

Dans l’entreprise, soit on peut soit garder le « système d’exploitation » en le faisant évoluer, … soit le changer !

– Garder le « système d’exploitation » en l’adaptant en douceur aux nouveaux paradigmes, c’est le management de l’intelligence collective
– Changer le « système d’exploitation » rapidement, c’est l’Holacracy

Dans les deux cas, je suis équipé pour vous expliquer en quoi consistent ces deux approches.

N’hésitez pas appelez au 06 70 51 71 32

Publié dans Coopération, Décision complexe, Intelligence collective, Management, Motivation, Réflexion collective | Laisser un commentaire